Box

Box
Accueil Inscription NEWS(7) Statistiques
Box Box
Box

Box

1.1 - Les différents mots

En langage G-Code, l'écriture d'un programme de contrôle d'une DNC se fait à l'aide de mots. Un mot est composé d'une lettre et d'une valeur numérique, entière ou décimale.
Dans un bloc, il peut y avoir plusieurs mots. Il est fréquent d'avoir une erreur si plusieurs mots du groupe de fonctions auxiliaires sont entrés sur le méme bloc.
Exemple :
N210 M03 S1000 M08
  • Fonctions préparatoires (G), fonctions d'appel de mode d'interpolation (G0, ...), cycles machine
  • Coordonnées de points (X, Y, Z, I, J, K, A, B, C, U, V, W)
  • X
    position absolue/relative
    Y
    position absolue/relative
    Z
    position absolue/relative
    I
    coordonnée de centre de cercle sur X
    J
    coordonnée de centre de cercle sur Y
    K
    coordonnée de centre de cercle sur Z
    A
    position angulaire (rotation autour de l'axe X)
    B
    position angulaire (rotation autour de l'axe Y)
    C
    position angulaire (rotation autour de l'axe Z)
    U
    position relative en tournage
    V
    position relative en tournage
    W
    position relative en tournage

  • Vitesses, avances, outils, ... (S, F, T, ...)
  • S
    vitesse de rotation de la broche ou vitesse de coupe
    F
    avance de travail en milimètres/minute ou en milimètres/tour
    T
    sélection d'un outil
    H
    numéro du corecteur de longueur (fraisage)
    D
    numéro du corecteur de rayon (fraisage)
    N
    numéro de bloc*
    * Le numéro de bloc n'est pas obligatoire à chaque ligne avec les commandes ISO Fanuc, il désigne juste un endroit du programme où l'on peut ordonner un saut d'opération ou un départ d'opération, le plus souvent avant un changement d'outil

  • Fonctions auxiliaires (M) qui permettent d'enclencher la lubrification, de changer d'outil, ou de déclencher des accessoires.
  • Permet aussi de contrôler des entités externes à la machine proprement dit (magasin auxiliaire, refroidisseur, compteur ETC)

    Des machines différentes peuvent utiliser le même code pour effectuer des fonctions différentes: même les machines qui utilisent le même contrôleur CNC. Certains ont déclaré que le G-code "Fanuc" est standard, ce qui est faux. C'est simplement l'un des plus simple et des plus répandu.

    Une version standardisée du G-code connue sous la dénomination BCL est utilisée, mais sur très peu de machines.

    Le G-code est interprété par les traceurs photographique Gerber , les contrôleurs de machine-outil et certains de leurs opérateurs.

    Les fichiers G-code sont produits par des programmes de CFAO tels que GOelan, SmartCAM, Gibbscam, Featurecam, Artcam, Edgecam, Surfcam, Mastercam, OneCNC, Router-CIM, Alphacam, TopSolid'Cam, e-NC, Ange DAO FAO etc. Ces applications utilisent en général des convertisseurs appelés post-processeurs pour optimiser le code en vue de son utilisation sur une machine particulière. Les post-processeurs sont généralement modifiables par l'utilisateur afin d'optimiser leur usage. Le G-code est aussi produit par certains programmes de CAO spécialisés dans la conception de circuit imprimé. De tels programmes doivent être adaptés pour chaque type de machine outil.

    Quelques machines CNC utilisent des programmes "Interactifs", qui permettent de programmer avec des Agents en cachant partiellement ou totalement le G-code. Quelques exemples populaires sont Mazak Mazatrol, Hurco Ultimax et le langage interactif Mori Seiki's CAPS.

    Box Box

    CSS Valide !